Témoignage: une ancienne pupille s’engage pour l’Orphelinat

J’ai bénéficié de l’aide de l’Orphelinat du 2nd degré lors de mes études au Lycée et à l’Université, suite au décès de mon père, Proviseur de Lycée en 1970. Il avait été un membre donateur.
Enseignante moi-même, je souhaiterais permettre à de jeunes enfants d’améliorer leurs perspectives d’études et de développement en contribuant, à mon tour.

(…)

En effet, je sais combien les aides reçues étaient utiles et importantes aux yeux de ma mère (veuve à 33 ans avec 3 enfants entre 5 et 16 ans). Et je dois dire que jusqu’à mon DEA d’anglais j’ai reçu une aide financière, qui bien que modeste était indispensable.

C’est alors en 1982 que j’ai rencontré à travers l’Orphelinat, M. Ficatier ( Professeur à la Sorbonne en Littérature anglaise et membre de l’association puis Président si mes souvenirs sont bons), Nous sommes devenus de très bons amis par la suite et restés en relation proche jusqu’à son décès en 2001, ce qui fut une épreuve…

M. Ficatier était aussi le témoin de mon mariage en 1998.

Voilà l’historique de mes liens avec l’Orphelinat.

C’est l’histoire d’une vie au fond… Et même de plusieurs…

(…)

Merci pour votre proposition [de faire partie du conseil d’administration de l’Orphelinat], j’en suis très touchée et j’accepte volontiers de contribuer selon les besoins à la mission de l’Orphelinat, vous me donnerez les détails et les exigences pour les réunions du Conseil d’administration.

Faire un commentaire :